Voir l'article en pleine page

Structures participantes : La maison des enfants de Saint-Gilles et Malou Juniors de Woluwe-Saint-Lambert.

JPEG - 274.5 kb

Ces deux communes sont en lien avec la MJC parmentier de Grenoble (France).
C’est un projet d’échanges entre des pré-ados bruxellois et grenoblois autour de différents thèmes : les préjugés respectifs, la préservation de l’environnement, sa ville et sa culture.
Entre le confinement et la distance, des rencontres virtuelles se sont organisées. Elles se sont faites à travers un blog. Les jeunes ont partagé des activités virtuelles bi-hebdomadaires de 2 à 3h avec des invités-surprises via un groupe Youtube privé. Réalisation de tutos via le blog. Un appel à projets a été fait pour obtenir des ordinateurs portables pour les jeunes bruxellois.
Lors de ces échanges à distance, les jeunes ont mis en place un projet original. Chaque groupe créait des capsules vidéo sur sa ville et les mettait en ligne. Ces vidéos étaient liées à un QR code disséminé dans les villes de l’autre et découvert lors de jeux et/ou de sorties. Par exemple, les bruxellois faisaient une capsule sur un parc bruxellois. Les animateurs grenoblois posaient un QR code pointant vers la vidéo en ligne et lors d’une activité, les jeunes grenoblois scannaient le QR code et visionnait la vidéo des jeunes bruxellois.
Les jeunes bruxellois ont aussi créé un jeu de société « Sauver l’Europe » pour sensibiliser aux problématiques écologiques en Europe et animation par les jeunes de leur jeu lors de la fête de clôture : le Festiv’Arts.
Ces échanges ont généré un désir de voyage pour découvrir la réalité de l’autre.
Du coup, nous avons accueilli des enfants grenoblois avec qui nous avons fait des activités de découverte de la Belgique en juillet (5 jours) : visite de la Grand Place de Bruxelles, Musée Choco-story, visite de l’Atomium, une initiation à l’équitation au Ranch du terril à Charleroi, une initiation au skate-board à la mer du Nord. Nous avons créé des masques destinés aux court-métrages (QR). Le groupe s’est très vite soudé, une très bonne dynamique s’est installée entre les participants.
En période de confinement, le BLOG a permis de rebondir et de garder le contact à travers des tutos et activités virtuelles. Les enfants bruxellois et grenoblois ont pu échanger sur leur vécu de la crise liée au Covid. Beaucoup d’annulations ou des changements de dernière minute dûs à la crise sanitaire.
La création du jeu s’essoufflait, nous avons donc engagé Nicolas Ovigneur comme prestataire à l’époque. Spécialiste du jeu, il a permis un reboost.
Il y a toujours eu une très bonne dynamique au niveau de l’équipe et des jeunes. Les liens sont très forts entre bruxellois vu la durée du projet. Le groupe garde le contact avec les grenoblois via le blog. Ces aspects démontrent la réussite du projet et le fait que ces jeunes ont pu s’identifier les uns aux autres. Les processus de cohésion sociale ont donc fonctionné pleinement.
Suite à la réussite du projet autour des capsules vidéo et des QR codes, nous allons réaliser de nouvelles vidéos de découvertes de l’histoire de la Belgique via des QR placés dans plusieurs endroits de la ville de Grenoble. De plus, un voyage des bruxellois à Grenoble est programmé en juillet 2022. Nous espérons pouvoir faire financer ce voyage par le programme Erasmus+.